News

News

Premiers noms au MITHRA JAZZ à LIEGE 2017 : DEE DEE BRIDGEWATER et CHINA MOSES, HOWE GELB PIANO TRIO, FRED HERSCH TRIO, NEIL COWLEY TRIO, GET THE BLESSING, THE COMET IS COMING, DAVE DOUGLAS QUINTET et TRIO GRANDE

Après la réussite d'une édition 2016 qui a marqué l'arrivée du MITHRA JAZZ à LIEGE dans le centre ville, le festival occupera à nouveau cette année les meilleures salles liégeoises pendant 3 jours du 11 au 13 mai.

Nous pouvons dès aujourd'hui vous dévoiler les premiers noms de cette édition dont une première soirée au Forum en compagnie de DEE DEE BRIDGEWATER et sa fille CHINA MOSES.

Les tickets et PASS 3 JOURS pour ces événements seront disponibles à partir du 16 novembre en ligne sur www.jazzaliege.be et dans les points de vente habituels.

Le premiers noms : 

• JEUDI 11 MAI au REFLEKTOR •

HOWE GELB PIANO TRIO

L’homme au chapeau et à l’allure country a plus d’une corde à son arc, auteur-compositeur-interprète-guitariste-pianiste et aussi producteur de son propre label. Depuis trente ans, leader du groupe Giant Sand, il officie sous plusieurs pseudonymes dans d’autres formations comme OP8 ou The Band of Blacky Ranchette. Il a joué avec KT Tunstall, Calexico ou John Parish tout en suivant une carrière hyper productive à son nom. Pour son nouveau projet il retourne à l’essentiel, le trio, où son jeu de piano accompagne à merveille sa voix grave et ravageuse.

GET THE BLESSING

Fondé en 2000, Get the blessing se compose de la rythmique du groupe mythique trip-hop Portishead, Jim Barr et Clive Deamer, et de deux autres musiciens, Jake McMurchie et Pete Judge, réunis autour de leur  amour pour les musiques d’Ornette Coleman et John Coltrane.Leur Jazz est futuriste, sophistiqué, peuplé d’effets et d’improvisations. Aux sonorités rock, noise et funk, ils naviguent entre Esbjörn Svensson Trio, Polar Bear, Cinematic orchestra ou avec une pointe d’ Albert Ayler. En 5 albums, un BBC Jazz award, ils se sont imposés sur la scène underground anglaise et internationale. Pour leur première venue à Liège, le band de Bristol ne pouvait qu’arpenter les planches du Reflektor.

• JEUDI 11 MAI - THEATRE DE LIEGE •

DAVE DOUGLAS QUINTET

Dave Douglas (tp) Jon Irabagon (sax) Matt Mitchell (pn) Linda Oh (cb) Rudy Royston (dms)

Parmi les trompettistes qui tiennent le devant de la scène jazz aujourd’hui, Dave Douglas occupe une place à part. Né en 1963, révélé aux côtés de John Zorn (Masada), il a ensuite démarré une carrière personnelle à la tête de formations souvent teintées de réflexions politiques et qui proposent une musique aux couleurs particulièrement variées. Liens avec le hip hop, la musique klezmer ou l’electro, intégration particulièrement intelligente des DG’s, réinvention du tandem trompette/sax, mix entre des séquences strictly jazz et des séquences libertaires. Ce qui n’empêche pas le trompettiste de travailler également dans des contextes plus classiques, au sein du S.F. Jazz Collective ou, récemment, en compagnie de Joe Lovano. Le quintet qu’il proposera à Jazz à Liège a la forme d’un quintet de hard-bop ou de neo-bop classique (tp, sax, pn, cb, dms) mais la personnalité de ses partenaires laisse augurer, cette fois encore une aventure musicale qui se révélera

• JEUDI 11 MAI - lieu à confirmer •

TRIO GRANDE

Ces trois mousquetaires hors du commun sévissent dans un paysage sonore débridé, inclassable, sans étiquette depuis près de vingt-cinq ans. Collaborations, découvertes, échanges et aventures musicales font partie de leur quotidien.Ils vont vous prouver que le jazz est sans frontière et en constante évolution, avec l’humour et la bonne humeur qui les caractérisent. Virtuosité, fraicheur, folie et inventivité font de leurs compositions de petites pièces, de petites histoires ludiques et joviales. Une tournée qui accompagne la sortie de leur quatrième album, notre festival ne pouvait la louper sous aucun prétexte.

• VENDREDI 12 MAI - LE FORUM •

DEE DEE BRIDGEWATER

Dee Dee Bridgewater (voc) …(pn) (cb- (dms) etc

CHINA MOSES

China Moses (voc) …(pn) (cb- (dms) etc

Le petit monde du jazz compte pas mal de fratries (les Jones, les Marsalis etc). Il est plus rare que le gêne du jazz vocal passe d’une génération à l’autre. Si on parle beaucoup à l’heure actuelle de Liza Simone, fille de Nina Simone, l’exemple le plus caractéristique est évidemment la filiation entre les chanteuses Dee Dee Bridgewater (la maman) et China Moses (la fille). Filiation d’autant plus étonnante qu’elle n’est pas que biologique mais aussi et surtout stylistique : parenté dans le phrasé, dans la présence sur scène, dans la gestion du scat, dans le contact avec le public etc. Si les deux chanteuses ont fréquenté les scènes liégeoises à plusieurs reprises déjà, ce double concert de Dee Dee et de China est une première que vous propose le Mithra Jazz. Originaire de Memphis, Dee Dee Bridgewater (alias Denise Garrett) est très jeune touchée par le jazz. Elle épouse le trompettiste Cecil Bridgewater, partenaire de Max Roach, et commence à travailler avec les plus grands leaders américains. Elle se frotte également aux comédies musicales, ce qui l’amène en Europe au milieu des années ’80. Après quelques albums marqués par la soul, c’est dans le jazz pur et dur qu’elle créé sa réputation, travaillant les répertoires d’Horace Silver, de Kurt Weill, d’Ella Fitzgerald etc, et s’entourant à chaque fois de jeune musiciens très talentueux. En 1978, naissait sa fille, China Moses. Baignée de musique dès l’enfance, celle-ci démarrera sa carrière dans des formations de rhythm’n blues tout en se faisant connaître du grand public comme animatrice de chaines musicales (MTV etc). Associée au pianiste Raphael Lemonnier, elle construit ensuite un répertoire jazz où l’influence maternelle est aisément décelable. L’autre influence marquante est Dinah Washington, à qui elle consacrera un album et une longue série de concerts. Notre petit doigt nous dit qu’en bonus à ces deux concerts, la mère et la fille pourraient bien se retrouver ensemble sur la scène du forum pour un final tonique et jubilatoire.

• VENDREDI 12 MAI au REFLEKTOR •

THE COMET IS COMING

Un trio londonien détonnant et hors du commun plongé dans un univers cosmique interplanétaire.Leur prophète n’est autre que  le saxophoniste King Shabaka, que vous avez pu admirer lors du Mithra Jazz à Liège 2016 avec son autre projet Sons of Kemet. Il sera accompagné d’un claviériste déjanté (Danalogue the Conquerer)  et d’un batteur explosivement percussif (Betamax Killer).Un "jazz-dance-free-électronica-punk" qui flirte avec la ligne spirituelle et philosophique du grand gourou interstellaire Sun Ra. Une énergie débordante, tel un volcan déversant sans retenue son magma bouillonnant.Pour eux un seul mot d’ordre, dansons, profitons et éclatons nous… car la fin du monde est proche !

• VENDREDI 12 MAI au CINEMA SAUVENIERE •

NEIL COWLEY TRIO

Neil Cowley, en parallèle à sa carrière soul, pop et rock, sort son sixième album en trio, formule rythmique classique qui est si chère à tous les pianistes leaders, piano, contrebasse, batterie.Ces irlandais sont devenus en dix ans, des incontournables de l’univers pianistique contemporain, à la lisière du jazz et du rock, dans la lignée d’Esbjörn Svensson, Bad Plus ou encore Helge Lien.Un spectacle de lumière spécialement conçu pour l’occasion  accompagne ce conte musical puissant et captivant. Véritable concept inspiré du cosmos, une musique spatiale et atmosphérique aux structures minimalistes, hypnotiques et répétitives. 

• SAMEDI 13 MAI à la CITE MIROIR •

FRED HERSCH TRIO

Fred Hersch (pn) John Hebert (cb) Eric McPherson(dms)

Parmi les 1001 pianistes ayant reçu puis développé et personnalisé l’héritage de Bill Evans, un des plus doués et sans doute des plus sous-estimés est sans conteste Fred Hersch. Né en 1955, il se dote d’une culture musicale solide puis, adolescent, commence à jouer dans les clubs de Cincinnati. Il étudie ensuite à Boston, avec Gunter Schuller entre autres : intéressé par la musique classique presqu’autant que par le jazz, il développe un style fort et original qui lui vaut d’être engagé par des leaders aussi prestigieux qu’Art Pepper, Stan Getz, Joe Henderson ou… Toots Thielemans. Devenu professeur dans différentes grandes écoles de musique, il aura notamment pour élèves Brad Mehldau et Ethan Iverson. Après des périodes d’inactivité liées à sa séropositivé, Hersch reprend du service. Ses récents concerts en solo ou en trio prouvent qu’il n’a rien perdu de son talent d’improvisateur ni de sa force d’expression. En complément à ce concert, Jazz à Liège proposera, en première belge, la projection du film The ballad of Fred Hersch, réalisé par Charlotte Lagarde et Carrie Lozano.

News

Exposition des oeuvres de philippe Debongnie : FACES OF JAZZ

PHILIPPE DEBONGNIE exposera ses portraits FACES OF JAZZ du 10 au 21 mai dans la Brasserie Sauvenière. Philippe Debongnie travaille sur ces images depuis 4 ans déjà, et bien qu'il ne soit pas musicien, il est fasciné par le jazz et par son univers visuel. Il a récemment conquit le public bruxellois (…)

25 Avril 2017
News

PROJECTIONS PLEIN AIR À LA SAUVENIÈRE: CHET BAKER-BORN TO BE BLUE & A PORTAIT OF PETER BROTZMANN

Cette année encore, le festival JAZZ À LIÈGE vous propose la projection en plein air de deux films retraçant la vie de figures amblématiques du jazz. Ces projections se tiendront le jeudi 11 et le vendredi 12 mai dans la coure du cinéma Sauvenière. SOLDIER OF THE ROAD - A PORTAIT OF PETER BROTZMANN (…)

29 Mars 2017